graine

L’hiver s’installe, les grands froids sont là,
et pour se tenir chaud voici une troisième couverture.
Celle d’un album joliment illustré par Éva Offredo, Le roi, la graine et leurs enfants. Parution chez Sarbacane en janvier prochain…
couv

Publicités

l’esprit ailleurs

(…) il ne sut pas quoi en penser. Il commença par se sentir triste. Et puis, lentement, la tristesse fit place à rien du tout et ça, c’était déjà mieux. Ce fut comme de ne pas voir que le vent souffle quand il fait tempête. Comme d’avoir l’esprit ailleurs.
Là-bas, il n’y a pas de vent.
Richard Brautigan, Tokyo Montana Express.