le chat qui est chien

Aboyez, aboyons !
Aujourd’hui,  le chat qui est chien arrive en librairie.
Un album illustré par Charles Dutertre, au Rouergue.
IMG_0720.JPG

Publicités

le soir et le matin

img_0716
Bientôt en librairie (19 octobre), voici Le chat qui est chien.
Un album illustré par Charles Dutertre, six ans après Le roi qui n’a rien.
Les deux histoires se font écho, l’une sur l’avoir, l’autre sur l’être.
Elles ont la même structure, du début jusqu’à la fin…
C’est l’histoire du roi qui n’a rien dans le pays de Tout-à-l’envers. Ici, il pleut quand il y a du soleil, tout le monde a tout et le roi n’a rien. (…)
C’est l’histoire du chat qui est chien dans le pays de Tout-reste-à-sa place. Ici, le soir et le matin n’ont rien à faire ensemble. Les nuits et les jours les séparent. Chaque chose a un nom, on appelle un chat un chat, sans se poser de question. (…)
On y retrouve les mêmes personnages (un roi et un chat, un chat et un roi).
Mais chez deux éditeurs différents (Gallimard hier, le Rouergue aujourd’hui)
et avec deux graphismes différents.
Pourquoi ? Parce que le chat devient un chien, et le roi un ours.
– Nous sommes ce que nous devenons, dit l’ours.
– Nous devenons ce que nous sommes ajoute le chien.